One Piece Fr
Forum fermé.
Annonce
Oye oye peuple d'OP-FR. Nouveau topic de recensement, vous avez jusqu'au 2 juillet au soir pour vous recenser, http://op-fr.activebb.net/news-f25/-recensement-v2--t802.htm#7759
Partenaires




Tchat Blablaland
Topsites
Merci à vous de cliquer toutes les deux heures sur ces images, cela contribue énormément au développement du forum.





Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Aller en bas

Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Twilight D. Kisuke le Jeu 25 Fév - 17:32

Vous pouvez débuter votre combat pour le tournoi ici même. Faites attention à l'ordre de post et le temps limité pour une réponse.

Ordre :
1 - Heishiro
2 - Reffya


Dernière édition par Twilight D. Kisuke le Mer 24 Mar - 19:19, édité 1 fois

___________________________

#000000 : Yami Yami | #477041 : Paroles & Techs | #56948a : Pensées
~° Yami Yami no Theme °~
~° Kisuke no Theme °~
avatar
Twilight D. Kisuke
Administrateur | Bob-Man | Shuryû member●

Masculin Messages : 577
Date d'inscription : 21/11/2009
Age : 29
Localisation : Kokoyashi
Camp : Pirate

Feuille Personnage
Niveau:
20/50  (20/50)
Points:
9/20  (9/20)
Grade / Prime: 0 berry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Heishiro Katsura le Sam 6 Mar - 1:15

Dans le ciel, aucun nuage ne venait rompre l’harmonie azur dans laquelle le regard du jeune homme se perdait. Allongé sur le dos, les bras croisés derrière la tête, il sentait les brins d’herbe lui chatouiller la peau lorsqu’une brise soufflait sur la plaine. L’astre frappait fort et dur et le capitaine n’avait guère provoqué de surprise lorsqu’il avait décidé de se reposer à l’ombre d’un grand chêne. Sora devait sûrement apprécier le temps sur Seikooc, mais pour Heishiro, l’absence de cumulus ne présageait rien de bon. Il lui faillait imaginait une stratégie. Et pour le moment, il pataugeait. Lui, le maudit des flots, se noyait donc dans une marre d’hésitation et de doute. Ironique quand on remarquait que pour cette fois, son fruit du démon ne le sauverait pas. Comment vaincre un ennemi que l’on ne peut pas toucher, marmonnait-il régulièrement, ruminant son cruel manque d’idée. A nouveau, une légère brise souffla dans ses cheveux, emportant dans sa course folle une nouvelle idée soldée sans aucun doute d’un échec cuisant. Echec est mat. Lors d’un de ses voyages, le jeune homme avait appris la signification véritable de ce terme : ‘’ le roi est mort ‘’. Cette expression allait prendre tous son sens incessamment sous peut. Il n’avait plus beaucoup de pions sur le plateau, ses assauts vains étaient toujours contre-attaquer et il subissait alors de lourdes pertes. Pense autrement, s’intimait-il. Pense à la moindre faille! Les yeux clos, on aurait put croire qu’il dormait. D’un sommeil agitait car son visage était contrarié. Mais quiconque le connaissait assez bien savait qu’il était loin de s’accorder une sieste, et que comme avant chacun de ses combats, Heishiro s’entêtait à trouver une parade à toutes éventualité.

Aujourd’hui aussi un beau soleil illuminait l’île de Seikooc, baignant dans un ciel aussi bleu que la mer qu’entourée l’île. A l’évidence, la journée était magnifique, propice aux vacances et à la joie. Qui aurait put croire que de sanglants combats briseraient cette paix et cette quiétude ? La réponse est beaucoup plus simple qu’on n’aurait put le croire : toutes les personnes assistants au tournois mondial. A savoir des centaines et des centaines d’aristocrates, de bourgeois ou de grands marchants, aux chemises bien tendues par un ventre proéminant. Et bien sûr les participants. Triés sur le volet, les meilleurs combattants vivants sur Terre. Pirates, marines ou révolutionnaires ou même de simples civils, tous s’affronteront lors d’épique combat sans aucune distinction avec pour seul et unique objectif : la victoire finale. Les querelles mises de côtés pour l’événement, tous se côtoyaient dans une atmosphère lourde et électrique, et bientôt tintée de sang.

Depuis sa position, il l’entendait. Le bruit délicat des liasses de billets, le tintement divin des pièces d’or, les murmures des parieurs en pronostiquant l’issu des futurs duels. C’était si amusant qu’il ne pouvait s’empêcher de sourire niaisement, alors que l’objet tant convoité était à porté de main. M’enfin, il n’avait pas le luxe de rêver. Dans peu de temps, il allait devoir affronter son camarade Reffya, qu’il avait recruté seulement peu de temps auparavant, et qui possédait le Moku Moku no Mi, le fruit fumigène. Un pouvoir dont les apparences ressemblaient fort à celui d’Heishiro, l’énigmatique Kumo Kumo no Mi. D’après le pirate, Reffya n’avait pas connaissance de l’ensemble de ses pouvoirs et il pouvait peut être en joué, bien que la réelle difficulté résidait dans les moyens pour vaincre sans causer de blessures trop graves au musicien. Quitte à combattre, Heishiro s’attendait à affronter des marines lui en voulant personnellement, et certainement pas ses propres coéquipiers…Tel était son destin, il s’y était résigné.

C’était dans un immense immeuble que devais se dérouler le combat, sous les regards carnassiers des spectateurs, ivres de pouvoirs et de joie en constatant que rien que pour eux les hommes les plus forts du monde allaient s’affronter. Ils gloussaient et se vantaient, assuraient postérité ou échec, masse indistincte qu’Heishiro aurait volontiers étripé. Pour l’heure, il devait supporter ces insupportables humains. Patience, le jour viendra où son empire gouvernera ce monde. Tout était question de temps. Et d’après l’arbitre qui venait d’arriver, le premier tour commencerait dans cinq minutes.

- Suivez-moi, monsieur Katsura. Votre adversaire doit déjà être sur place ou bien l’un de mes collègues s’occupe de lui.

Ouvrant paresseusement un œil, il constata sans surprise l’archétype de l’arbitre. Petit, grassouillet, chauve mais ayant sûrement connu une période de vigueur, il y a longtemps. Habillé d’un t-shirt blanc zébré de noir, il triturait le sifflet accroché à son cou, visiblement nerveux face au pirate. Pendant un moment, Heishiro l’observa sans mot dire, observant les réactions de l’homme mal à l’aise.

- Il faut y allez où vous risquerez d’être disqualifié du tournois !

Tentative banale pour motiver. Bah, il s’en contenterait. Il bailla, s’étira et daigna enfin se lever au prix de longs soupirs. Repassant du plat de la main ses vêtements, il s’amusait à nargué l’arbitre qui ne tentait même plus de dissimuler son impatience.

- Je vous suis. Et dépêchez-vous, j’ai un combat à livrer !

‘’ Garde tes blagues à deux balles pour toi, abrutit de pirate ! ‘’ marmonna le malheureux, rouge de colère et de honte.

D’un pas vif, ils descendirent la pente douce et marchèrent vers l’immeuble, sous un soleil de plomb. Plissant les yeux, le pirate ne cachait pas son mécontentement et son goût pour les temps plus doux et, l’instant d’après, un parasol imposant sortit de nulle part finit dans les mains de l’arbitre. Les yeux écarquillés de surprise et d’incompréhension, Heishiro soupira et expliqua que le soleil le gêner et qu’il était grossier qu’il portât le parasol. Et l’arbitre aurait sans doute refusé si le jeune pirate ne s’était pas servi de son terrible sourire entendu, découvrant ses dents blanches et parfaites comme un katana. Ainsi, sur le reste du chemin, l’arbitre tint le parasol tandis qu’une inconnue éventait le futur maître du monde avec une grande feuille. Et c’est dans ces conditions qu’il arriva sur les lieux du combat, prêt à en
découdre.
avatar
Heishiro Katsura
Capitaine des Best of the Beast || Commandant du Master of Puppets

Masculin Messages : 177
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 25
Localisation : Un peu partout à la fois.
Camp : Capitaine Pirate.

Feuille Personnage
Niveau:
22/50  (22/50)
Points:
0/23  (0/23)
Grade / Prime: 0 berrys

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Okinashami Reffya le Mer 10 Mar - 5:08

Reffya se retrouvait depuis peu sur l'île Seikooc, sur une petite plage, au bord de l'océan. Il n'avait qu'une envie, celle de plonger dans l'eau afin de prendre du bon temps. En effet, cela faisait un petit moment qu'il ne s'était pas retrouvé seul pour se reposer en compagnie de son perroquet de bois et encore plus longtemps qu'il n'était pas allé nager. Alors pour une fois qu'il en avait l'occasion, il n'allait pas hésiter; de plus ce serait peut-être la dernière fois avant un long moment. Donc après une courte hésitation et réflexion de sa part, alors qu'il se tenait droit sur le sable, face à la mer, il se mit subitement à se déshabiller en courant vers l'eau, jetant ses vêtements rafistolés derrière lui, mais gardant quand même son perroquet de bois sur l'épaule. Car s'il y avait bien quelque chose dont il ne s'était jamais séparé depuis qu'il le possédait, c'était bien son Perro. Une fois nu et face à l'océan, il fit un grand bond pour plonger directement dans l'eau. Chose qu'il dût regretter bien vite, car il avait deux raisons de ne pas agir de la sorte. La première, était qu'à cette distance, sauter alors qu'il n'avait pas encore les pieds à l'eau, était plus que stupide, car il ne pouvait pas sauter suffisamment loin pour plonger dans l'eau sans toucher le sable à son arrivé. De fait, il venait de se planter, les bras en premier, dans le sable se trouvant sous la mer qui se retirait partiellement. Le malchanceux, qui méritait plutôt le surnom de stupide, se retrouvait à présent coincé la tête sous l'eau et les bras planté dans le sable pour perdre peu à peu connaissance. On pourrait croire que c'était dût au choc sur la tête, lorsqu'il avait touché le fond, mais seul ses bras avaient percuté le sable, pas la tête. Ce qui était en cause, était la seconde raison de son erreur. En effet, ce qu'il semblait avoir oublié, c'est qu'un maudit par un fruit du démon ne peut plus être en contact avec l'eau. Cela ne faisait que peu de temps qu'il était au courant de ses pouvoirs et ne semblait pas encore avoir la réflexion qui va avec, sur ce qu'il peut ou ne peut plus faire; de plus, sachant comme il est quelque peut irréfléchi, il est possible qu'il n'assimile jamais ce type de réflexion. Il se retrouvait donc coincé dans l'eau, avec pour seul sauveur le peu de vague qu'il y avait pour libérer ses bras du sable. Du moins, ce n'était pas un réel sauveur, puisque c'était, en plus de le libérer, ce qui lui faisait perdre ses forces, qui était donc cause de ses problèmes. Donc une fois libéré, le faible courant l'éloignait du rivage pour le ramener à nouveau lorsque des vagues venaient, comme si quelqu'un s'amusait avec lui, en faisant en sorte de le ramener sur le sable, pour s'assurer qu'il ne meurt pas, avant de le reprendre dans son jeu. Lors d'une vague un peu plus forte que les autres, il fut emmené plus loin sur le sable, de façon à ne plus pouvoir être emporté, ce qui avait permit au malchanceux de reprendre un peu ses esprits ainsi que quelques forces qui lui permirent de s'éloigner de son ennemi, pour ensuite s'endormir l'espace d'un moment sous l'effet de l'épuisement.

Un peu plus tard, il commençait à se réveiller. Il était alors nu sur la plage, allongé sur le ventre, dans la même position que lorsqu'il rampait pour s'échapper de l'océan. C'était le soleil tapant qui venait de le réveiller. Le jeune pirate s'était réveillé, tel un bébé, ne comprenant pas ce qu'il faisait ainsi nu et surtout étonné par l'éblouissement intense du soleil qui venait lui attaquer les yeux. Après quelques seconde d'observation sur ce qui se trouvait autour de lui, il put voir au loin sur sa droite, ses habits qui trainaient sur le sable, pour ensuite regarder sur sa gauche et constater avec effroi que son perroquet ne s'y trouvait plus. C'est alors qu'un grand moment de panique s'empara de lui. Sans réfléchir, il se mit à courir vers ses vêtements pour voir si son meilleur amis (imaginaire) se trouvait parmi eux. Mais ce ne fut pas le cas. Laissant ses habits derrière lui, il se mit à courir de panique partout sans réellement chercher où il pouvait bien être, mais plutôt comme s'il espérait que celui ci lui tombe du ciel. Quelque chose tomba, mais ce ne fut pas le perroquet, c'était Reffya lui même qui venait de trébucher sur son propre pied pour tomber - pour une fois par chance - la tête atterrissant pile devant la statuette de bois qu'il recherchait. Content, il se releva avec celui-ci et dansa de joie. Cependant, s'il avait fait un minimum attention, il aurait put constater que Perro se trouvait juste à coté de lui lors de son réveil, il était en fait juste tombé de son épaule...

Une fois rhabillé et remit de ses émotions, il essaya de comprendre ce qu'il venait de se passer. Car oui, il était long à la détente et avait mit un petit moment pour comprendre et surtout se rappeler qu'il avait les pouvoir d'un des fruits du démon, le Moku Moku No Mi et que c'est pour ça qu'il n'avait pas put aller dans l'eau sans dégâts. Étant très distrait, lors de sa réflexion, comme lors de toutes ses réflexions, il pensa avec amusement ou plutôt dit avec amusement – car oui, il ne pense pas directement, il dialogue en général à voix haute avec son perroquet – que son fruit ressemblait au verlan ou inversement, du fruit du démon de son nouveau capitaine, le Kumo Kumo No Mi. Quand soudain il se rappela avec panique du pourquoi il était sur cette île. Il participait à un tournoi et devait affronter au premier tour Heishiro Katsura, son nouveau supérieur. C'est d'ailleurs pour ça qu'il s'était éloigné de l'enceinte principale d'où ont été fait les tirages au sort, pour réfléchir à comment vaincre son adversaire et tenter de mettre au point de nouvelles techniques. Mais hélas, il n'avait peut-être plus le temps, car ne sachant pas combien de temps il avait dormit, il lui était difficile de savoir s'il avait raté son match ou pas. C'est donc sous un nouvel élan de panique qu'il se mit à courir vers le lieu du combats et tant pis s'il n'avait pas mit au point d'autres techniques, il n'avait qu'à s'y prendre avant.

A présent, un autre problème se posait à lui, il ne savait pas où se déroulait son combat. Il savait qu'il allait se dérouler dans un immeuble, mais c'était la seule information dont il se souvenait. Ne sachant que faire, il se contenta de courir dans la forêt qu'il avait traversé auparavant pour atteindre la plage. Mais le chemin fut semé d'embuches. Du moins, pas de réels obstacles, mais des obstacles qui ne pouvaient l'être que pour Reffya le Malchanceux. Car en effet, sur son chemin se trouvaient un tas de cailloux, de petits rochers, de troncs sur lesquels il trébuchait constamment, pour ainsi faire se soulever une fumée de poussière, qui faisait en sorte qu'il ne voit rien pour ainsi se perdre.

Au bout d'un certain moment, il s'était rendu compte qu'il était bel et bien perdu. Du coup, il s'était arrêté pour éviter de se perdre d'avantage et pour demander conseil à son oiseau; pour après se rendre compte qu'une fumée émanait de lui. Croyant d'abord qu'il était en feu, il se mit, comme à son habitude, à hurler et à courir dans tous les sens, pour ensuite se faire calmer par son oiseau de bois – donc lui même – qui lui expliqua que c'était dut à son fruit, et qu'il devrait donc prendre de la hauteur à l'aide de ses pouvoirs pour essayer de voir où se trouvait son arène. Puisque c'était un grand immeuble, ça ne devait donc pas être bien compliqué de le trouver. Et en effet, une fois changé en fumée et ayant prit suffisamment de hauteur, il n'avait absolument aucun mal à voir son arène. Il en voyait également d'autres, mais celles-ci ne l'intéressaient pas. Sans reprendre forme humaine, il se dirigea aussi vite qu'il le pouvait vers son lieu de rendez-vous.

Une fois sur place, il y reprit forme humaine, un peu essoufflé et put voir un individu l'interpeller pour l'engueuler

- Putain !! Mais on te cherchait partout !! t'étais où bordel ?!

N'attendant pas la moindre réponse, l'individu qui semblait être un des responsables du tournoi, l'avait prit par le bras pour le trainer à vive allure afin l'emmener au plus vite là où on l'attendait, tout en continuant de gueuler, visiblement très énervé.

- La foule s'impatiente !! Tu sais ce que ça nous coute d'organiser un tournoi pareil ?! Vous autres, bande de pirate, n'avez pas le moindre respect pour nous !! Tout ce qu'on vous demande c'est d'être à l'heure !! C'est pas bien compliqué !! Déjà que l'autre était bien en retard, et toi tu nous fait pire ! Vous faites un concours ?! Celui qui nous énerveras le plus ?! T'as intérêt à nous donner un beau spectacle pour rattraper tes conneries !!! Et puis...

Ainsi l'individu qui trainait le pauvre Reffya qui, une fois de plus, ne comprenait pas ce qu'il se passait et surtout pas ce que son kidnappeur lui disait, continua son monologue pour ensuite, peu de temps plus tard, jeter Reffya devant l'entré de l'arène. Celui ci ne se fit pas prier, il se fit lever par un autre homme puis emmené dans l'arène. A peine fut-il entré, que la foule l'acclama, content qu'il soit enfin là, content de voir que le combat allait enfin pouvoir débuter.

Ce qui surprit Reffya, fut qu'il ne voyait même pas son adversaire, ni même la foule, ni l'immeuble; tout ce qu'il put voir, c'était une passerelle qu'il devait traverser. C'est seulement sous l'explication de l'arbitre, qu'il ne voyait pas non plus, qu'il compris ce qu'il en était. Celui-ci parlait haut et fort, probablement qu'il utilisait un micro se disait le jeune pirate, car il n'en avait vu qu'une fois dans sa vie et depuis, il pensait à cela dès qu'il entendait quelqu'un parler fort.

- Mesdames et Messieurs, BONJOUR ! Tout d'abord, nous vous présentons nos excuses les plus sincères pour cet horrible retard ! Mais le combat va enfin pouvoir commencer ! Celui-ci aura lieu, comme vous pouvez le voir dans cet immeuble de 30 étages que nous avons déjà présenté auparavant ! Chacun des deux concurrents se retrouvent donc à différents endroits ! Veuillez acclamer haut et fort notre premier combattants, le gentleman capitaine pirate des Best of the Beast, Heishiro Katsura que nous vous avons déjà présenté lors de l'attente ! Mais s'il y a des retardataires parmi le public aussi, sachez qu'on le connait aussi sous le nom de Ramuthran, le roi des démons et qu'il est capitaine et fondateur d'une organisation criminelle ! Celui-ci débutera au pied de la tour ! Ensuite, comme vous pouvez le voir sur nos écrans, au sommet de l'immeuble, vous trouverez son adversaire qui n'est d'autre que l'une des dernières recrues de Katsura, Okinashami Reffya, le pirate malchanceux, qui débute dans la piraterie ! Tout deux propriétaire de pouvoirs surprenants, vous aurez l'occasion de les voir s'affronter dans cette tour via des écrans montrant les images en direct du moindre de leurs déplacements ! L'un rentre par le bas de l'immeuble, l'autre par le toit, pour ensuite se trouver et s'affronter pour qu'il n'en reste plus qu'un ! Le combat est de durée indéterminée et....

Ainsi l'arbitre fit, comme l'homme qui avait précédemment trainé Reffya, un discours long et ennuyant. Le pirate au sommet, ne l'écouta plus, une fois qu'il avait comprit ce qu'il devait savoir. Tout ce qu'il avait à faire, c'était de descendre et de trouver son adversaire, pas bien compliqué, pensa Reffya. La seule chose qui l'embêtait, c'était de savoir comment le vaincre... Mais ceci ne l'embêta pas bien longtemps, il se disait qu'il n'avait qu'à descendre et voir ce qu'il se passera par la suite. En attendant, il s'était sorti une brique de lait de sa sacoche pour reprendre des forces, car il allait en avoir besoin.

Soudain retentit un gong ! Ça y est, le combat avait débuté. Le jeune adulte s'empressa de terminer sa brique pour ensuite la jeter dans le vide, pour y faire une assez longue chute avant d'atteindre le sol. Sans plus attendre, Reffya emprunta un escalier pour y descendre les étages.

Arrivé à l'étage inférieur, donc au dernier étage de l'immeuble, il constata que l'immeuble était bien étrange. En effet, il ne semblait plus y avoir d'escalier, mais un tas de couloirs avec diverse portes. Pensant d'abord chercher l'escalier, il parcouru le couloir en prenant des intersections aléatoirement, espérant tomber sur un escalier, le tout sans ouvrir de porte, car pour lui, elles contiendraient probablement que des appartements ou pièce inutiles, pas de quoi mener à un escalier, mais en vain, il ne tombait que sur des impasses. Il se mit alors à ouvrir quelques portes; cela semblait mener à soit d'autres couloirs, soit des pièces contenant d'autres portes.

Ne sachant pas vraiment vers où se diriger, il se contenta d'avancer aléatoirement, prenant des portes ou des couloirs sans réfléchir. Ces pièces et ces couloirs ne ressemblaient pas à ce qu'on a pour habitude de voir. Les couloirs semblaient sans fin, couvert de portes réparties presque au hasard, parfois deux portes s'accolaient, menant parfois au même lieu, d'autres fois non, certaines étaient de taille normale, d'autres plus grande ou plus petite, des fois même de forme distrayante, qui faisaient parfois rire le pirate. Et les pièces étaient toutes de tailles et formes différentes, allant de excessivement grand à trop petit pour contenir un homme de taille normale, avec parfois aucune porte, et d'autres plusieurs allant à plus d'une dizaine, avec même des portes qui ne sont que décors, qui ne s'ouvrent pas.

Autant dire que ce n'est pas réellement un immeuble, mais plutôt un prétexte pour faire un véritable labyrinthe à étage. Du moins, c'est ce que laissait présager ce dernier étage auquel il se trouvait. Est-ce que tous les niveaux étaient conçus de la même manière ? Reffya n'en savait rien, car cela faisait bien un quart d'heure qu'il se baladait sans trouver un moyen de descendre. Il laissait les portes ouvertes pour savoir où il était déjà passée, mais certaines se refermaient automatiquement, alors c'était encore plus difficile de s'y repérer, surtout que même s'il laissait une quelconque marque, il y avait tellement de possibilités que ça ne changerait pas forcément grand chose.

Jusqu'au moment où, lors du passage d'une porte, il tomba sans s'y attendre. Cette fois ci, ce n'était pas dut à une de ses habituelles gourdes, mais plutôt au fait que cette pièce ne contenait pas de sol, le faisant ainsi descendre d'un étage, enfin. La chute ne fut pas sans dégâts, car lors de son atterrissage, il partit littéralement en fumée, pour ensuite reprendre apparence humaine. C'est alors qu'il se rappela – car une fois de plus il n'y pensait plus – qu'il pouvait se déplacer en usant de ses pouvoirs. Tout en étant gêné en pensant que les spectateurs pouvaient le voir, il se sentit bête de ne pas y avoir pensé plus tôt et dit avec un grand sourire et à voix haute, de façon à se faire entendre :

- J'arrive Katsura !

Cependant, ce qu'il n'avait pas pensé, c'est que Heishiro ne l'avait pas forcément entendu, puisque ce n'est que les spectateurs qui pouvaient le voir. Mais à présent, il espérait que son avancé serait plus rapide.
avatar
Okinashami Reffya
Pirate

Masculin Messages : 16
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 30
Camp : Pirate

Feuille Personnage
Niveau:
20/50  (20/50)
Points:
0/20  (0/20)
Grade / Prime: 0 berry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Heishiro Katsura le Jeu 11 Mar - 23:37

Au pied de l’imposant bâtiment, le jeune homme sifflotait gaiement en attendant l’arrivée de son adversaire, ô combien retardataire. Il est vrai que lui aussi c’était amusé à faire attendre la compétition, entre autre pour ennuyer son monde, mais aussi bien sûr car l’avarice et l’orgueil n’étaient pas ses seuls péchés. Cependant, il doutait fort des réelles raisons du retard de son compagnon. Par expérience, il pouvait tout à fait témoigner du niveau de maladresse et de malchance dont faisait preuve Reffya. Et il était tout à fait probable qu’il se soit perdu, puis retrouvé dans l’estomac d’un improbable monstre sortit de nulle part, avant d’en sortir par une ruse tout aussi douteuse, et ce dans l’unique but de trébucher sur une branche de quinze millimètres pour basculer du haut d’une falaise, cul par-dessus tête. En bref, entre un pirate se plaisant à causer la pagaille, et un autre étant un véritable aimant à pagailles, le duel n’était pas prêt de commencer. Ce qui n’était pas pour plaire à l’arbitre dont la patience avait déjà était bien entamée par Heishiro, et qui se forcé à se contenir pour ne pas étrangler ce %&@ de pirate qui sifflotait, mine de rien. La foule commençait à s’impatienter elle aussi, jetait des canettes, des trognons de pommes ou des chaussures, sur le pauvre arbitre qui tentait maladroitement de ramener le calme dans ce chaos. Il se tourna vers Heishiro, et son regard noir se transforma en regard furieux quand il vit le petit sourire narquois qu’il affichait.

- Vous semblez avoir bien du mal à contenir tout ces nobliaux, n’est-ce pas mon cher ?
- T’occupe…bougonna l’autre en serrant les poings.
- Sans vouloir vous offenser, vous me faites pitié…Peut-être…
- Silence ! l’interrompis l’arbitre que le ton mielleux d’Heishiro avait le don de mettre en rogne.
- Quel rustre !

Heishiro claqua des doigts et une explosion survenue au dessus du public. Trois lances tenues sans convictions pointées sur sa gorge, le capitaine souria de toutes ses dents face à un public qui n’osait plus bouger un cil. Bien sûr, le pouvoir du Kumo Kumo no Mi ne lui permettait pas de créer des explosions selon ses désires. Mais avec un peu de poudre à canon, un briquet et un ballon, il ne fallait qu’une poignée de secondes au pirate pour créer l’illusion d’une explosion créée à partir de rien. L’arbitre fit un signe de la tête et intima aux trois hommes de baisser leurs armes…ce qu’ils firent avec un petit trop d’empressement avant de s’éloigner de quatre pas. Des grands pas. Très grands même. Et c’était ça qui était censé assurer la sécurité des personnes les plus importantes de ce monde ? Quelle déception. Il n’y avait donc personne pour se mettre en travers de sa route ? Bien sûr, cela rendait la tache plus facile qu’elle ne l’était déjà mais, comme le disait Racine, ‘’ à vaincre sans périls, on triomphe sans gloire ‘’. Et l’orgueilleux pirates était plus fort que le pirate flemmard. Cela vas de sois.
Le nougat était l’un des péchés mignons d’Heishiro. Il en raffolait. Ce gout exquis, ces noisettes croustillantes, cette pâtes moelleuse et fondante…Qui pouvait ne pas y succomber ? Quelques plaques de nougats tendres de Montémarli accompagnées d’une tasse de thé vert suffisaient à combler Heishiro pour une journée. Lors d’un voyage, il avait trouvé du nougat enrobé d’un chocolat noir fin et dégageant une odeur si entêtante qu’elle ne vous quittez plus pour la journée, si ce n’est plus. Alors, bien sûr, le gourmet n’avait pas hésité l’ombre d’un instant et s’était jeté dans la boutique où il avait acheté en une fois ce qu’ils y vendaient en un an. Un bon client. Ils leurs fit un prix et avait fermé boutique afin que le couple prennent des vacances sur une île paradisiaque. Comme quoi, ce n’est pas toujours un salaud doublé d’un connard ?! Enfin, ça aurait put s’ils ne les avaient pas fait détroussés et dépouillés par quelques uns de ses hommes. Eh oui, en ressortant et en constatant ses poches vides, il n’avait eu d’autres choix ! Sinon, comment aurait-il put acheter ce Baris-Prest énormes et dégoulinant de crème ? Et cet éclair au chocolat de la taille d’une pirogue ? Et ce cookie capable d’écraser dix personnes sous lui ? Logique voyons !

A ce moment là, il voulait de nougats. Il voulait de cookies. Et il voulait d’éclair au chocolat. Mais, même en y rêvant et en y pensant très fort, ça n’apparut pas par magie. Zut. Il fallait finir rapidement ce combat et partir le plus vite possible vers une pâtisserie qu’il dévaliserait avant d’engloutir ce qu’un sumotori ingurgitait en une semaine. Reffya n’avait décidément pas de chance. Etre un obstacle entre Heishiro et du nougat. Vraiment pas de bol le pauvre. M’enfin, il allait y survivre, le capitaine ne pouvait décemment pas buter l’un de ses compagnons, sa serait mal vu par certains…Oui, Alucard par exemple n’en aurait rien à secouer…quoi que non, il aurait demandé à obtenir le corps du défunt. Oui, c’était bien son genre à cette charogne. Puis avec Soru, le corps aurait été disséqué et plus encore. A cette idée, Heishiro en perdit même l’appétit. Enfin…L’histoire de quinze nanosecondes peut être ? L’idée qui pourra couper court à la gourmandise du capitaine sera celle qui annoncera la destruction inévitable du monde entier. Et il est presque certain que cela n’arrivera pas. Une fois roi, il ne pouvait permettre à ce monde de disparaitre ! Allez, encore une dose de mégalomanie sur lit de gourmandise et saupoudré d’un zest de plaisir malsain à l’idée de la récompense qui l’attendait à la fin du tournois.

Et c’est alors qu’il divaguait une fois de plus que Reffya consentit à arriver. Trainé comme un sac de patate par un arbitre rouge écarlate, le pirate avait l’air, comme toujours, de tomber des nues et de ne pas connaitre la raison de sa présence en ces lieux….Alalala, ce type est génial ! Se lamenta Heishiro en se prenant la tête dans les mains. Puis, il le vit disparaitre dans une cabine et s’élever sur plusieurs centaines de mètres jusqu’à atteindre le sommet de l’immeuble où il s’arrêta. Puis, la cabine redescendit et l’arbitre en sortit seul. Allons bon, il allait devoir grimper tout les étages pour tomber sur son adversaire ? Alalala…

- C’est l’heure monsieur Katsura… Prenez la porte que vous voyez et le combat démarrera…enfin.
- Merci bien mon brave ! Puis-je vous pauser une question ? Sur qui avez-vous parié ?
- Euh, sur votre adversaire…il parait que grâce à son fruit il est intouchable !
- Tient donc ? Amusant !

Et riant aux éclats, Heishiro se mit en marche, le pas vif et le visage souriant. Oui, ne le regardez pas, vous risqueriez d’en perdre la vue. Puis, alors qu’il tournait la poignée, un événement inattendu survenue. Non, il ne s’agit nullement d’un troupeau de vaches qui dévalaient les plaines, ni de l’explosion du volcan situé au centre de l’île. Rien de tout cela. Mais pis encore. Surtout pour la pauvre victime, à savoir Heishiro Katsura, le terrible capitaine des Master of Puppets ! …une brique de lait. Tombée du ciel. En plein sur le crâne du jeune homme. Dégoulinant de liquide blanc et âpre…Il se pencha. Toute l’assistance avait cessée de respirer, même les arbitres avaient du mal à cacher leurs craintes. La marque de cette brique. La même que celles que prends Reffya…Et il jura entendre un petit rire machiavélique.

- Ok, tu veux la jouer ainsi ? Très bien, alors pas de cadeau, tu vas tâter de mon épée.

Sur ces douces paroles, il poussa les portes d’un coup de pied et entra avec élégance et surtout avec une rage non dissimulée, dans l’enceinte de l’arène. Dès lors, le combat pouvait débuter.
avatar
Heishiro Katsura
Capitaine des Best of the Beast || Commandant du Master of Puppets

Masculin Messages : 177
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 25
Localisation : Un peu partout à la fois.
Camp : Capitaine Pirate.

Feuille Personnage
Niveau:
22/50  (22/50)
Points:
0/23  (0/23)
Grade / Prime: 0 berrys

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Twilight D. Kisuke le Mer 17 Mar - 18:58

Petit Up pour Reffya, je suis d'humeur généreuse ces derniers temps.

___________________________

#000000 : Yami Yami | #477041 : Paroles & Techs | #56948a : Pensées
~° Yami Yami no Theme °~
~° Kisuke no Theme °~
avatar
Twilight D. Kisuke
Administrateur | Bob-Man | Shuryû member●

Masculin Messages : 577
Date d'inscription : 21/11/2009
Age : 29
Localisation : Kokoyashi
Camp : Pirate

Feuille Personnage
Niveau:
20/50  (20/50)
Points:
9/20  (9/20)
Grade / Prime: 0 berry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Twilight D. Kisuke le Mer 24 Mar - 19:18

Disqualification de Reffya, Heishi passe au tour suivant.

___________________________

#000000 : Yami Yami | #477041 : Paroles & Techs | #56948a : Pensées
~° Yami Yami no Theme °~
~° Kisuke no Theme °~
avatar
Twilight D. Kisuke
Administrateur | Bob-Man | Shuryû member●

Masculin Messages : 577
Date d'inscription : 21/11/2009
Age : 29
Localisation : Kokoyashi
Camp : Pirate

Feuille Personnage
Niveau:
20/50  (20/50)
Points:
9/20  (9/20)
Grade / Prime: 0 berry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Okinashami Reffya le Sam 27 Mar - 1:16

Je tiens juste à m'excuser de mon absence non prévenue.
Je comprend mon élimination et je tacherais juste de ne plus faire la même erreur lors de mon combat en équipe.

Merci tout de même pour l'avertissement.

Si ce message n'a pas sa place, supprimez le simplement.
avatar
Okinashami Reffya
Pirate

Masculin Messages : 16
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 30
Camp : Pirate

Feuille Personnage
Niveau:
20/50  (20/50)
Points:
0/20  (0/20)
Grade / Prime: 0 berry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immeuble : Heishiro VS Reffya [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum